LA PEPINIERE EST OUVERTE : Livraisons et Retraits Drives comme d'habitude. Novembre c'est le bon moment pour planter 
Leaderplant
Retour aux articles précedents
Soigner les plantes

L'Oïdium

10 nov. 2020

Description

On voit apparaître cette maladie sur les feuilles à la suite d'une journée chaude, de plus de 20°C et d'une forte hygrométrie. Ces critères sont les conditions idéales pour le champignon mais des températures supérieures à 12°C sont suffisantes pour que le champignon se développe. Ce champignon est plus "gênant" que dangereux. Un feutrage blanc se développe sur le dessus des feuilles empêchant les plantes de réaliser la photosynthèse.

Oïdium(1)

Feutrage blanc d'oïdium sur feuille

Toute la plante peut être infectée. Mais, s'il on intervient rapidement, il n'y a pas de raison de s'inquiéter. L'oïdium se développe lorsqu'il y a une alternance de périodes humides avec des périodes ensoleillées, donc à partir du mois d'avril/mai. De plus, il apprécie les grandes amplitudes thermiques entre le jour et la nuit.

Oïdium(2) Déformation des feuilles dues à l'oïdium

Cette maladie, en plus du feutrage, provoque :

  • Déformation des feuilles et des fleurs
  • Atrophie des fleurs
  • Avortement des jeunes boutons floraux
  • Eclatement des fruits

Oïdium(3)

Feutrage blanc d'oïdium sur feuille

Il existe de nombreux champignons responsables de l'oïdium : chaque espèce d'oïdium est spécifique à une espèce végétale (ou à un genre). Les symptômes restent les mêmes peu importe le type d'oïdium que l'on rencontre.

Moyens de lutte

Les principaux moyens de lutte qui sont efficaces vont être des préventifs (avant l'attaque du champignon). Il faut donc que vous surveillez les plantes sensibles à l'oïdium quand la météo est propice à son développement. Il existe néanmoins quelques curatifs (pendant l'attaque du champignon), mais ceux-ci restent moins efficaces que les préventifs.

1. Les produtis et substances naturels phytosanitaires

Il existe très peu de produits phytosanitaires utilisables pour les particuliers. Voici une liste des quelques produits que l'on trouve sur le marché :

  • ARMICARB JARDIN SPRAY/ARMICARB JARDIN (hydrogénocarbonate de potassium ou bicarbonate de potassium).
  • MICROTHIOL SPECIAL JARDIN/THIOVIT JARDIN (soufre micronisé)
  • Bouillie bordelaise (préventif) : disponible en granulé ou en poudre, cette bouille est un mélange de cuivre, de chaux et de sulfate de cuivre. Malgré son utilisation en agriculture biologique, il n'en reste pas moins un produit toxique pour les plantes. Il faut se référer aux doses indiquées sur le produit. De plus, le sulfate de cuivre n'est pas biodégradable et s'accumule donc dans les sols.

Grâce à leur pH ou encore leur interaction carbonate/bicarbonate, les produits à base de bicarbonate de potassium sont de très bon antifongique.

Le soufre micronisé dégage des vapeurs qui vont être assimilées par les champignons. Ce sont ces vapeurs qui sont efficaces contre le champignon.

2. Les produits naturels non phytosanitaires

Pour combattre l'oïdium, il existe plusieurs moyens naturels, cités ci-dessous :

  • Huile essentielle d'orange douce, d'ail ou de sarriette (curatif) : diluer 20 à 25 gouttes d'huiles essentielles dans une cuillerée de savon noir ou de liquide vaisselle bio. Ajoutez-y de l'huile végétale de colza ou du lait d'argile. Puis ajoutez le mélange à 1L d'eau.

=> Pour les solutions citées ci-dessus : lors de leur manipulation, protégez-vous les yeux et la peau. Evitez de traiter lorsqu'il y a des risques de pluies et de vent.

  • Purin de prêle, d'ortie ou d'oseille (préventif ou curatif) : mélanger 1L de préparation pour 10L d'eau. Ces purins vont permettre de renforcer la plante avant l'attaque.
  • Lait de vache ou de brebis (préventif) : vaporiser un mélange d'eau et de lait écrémé ou demi-écrémé. Le lait possède des propriétés antifongiques efficaces lorsqu'il est appliqué en préventif.
  • Décoction d'ail (préventif ou curatif) : mélanger 0,5L de décoction pour 10L d'eau. Cette décoction est un répulsif et un antifongique. Elle permettra aussi de stimuler vos cultures.
  • Bicarbonate de soude (préventif) : mélanger 5g de bicarbonate pour 1L d'eau. Il endommage les parois des cellules des champignons.

Remarque : Les décoctions ou les purins peuvent être fabriqués ou achetés. Ils sont plus efficaces lorsqu'ils sont combinés entre eux.

3. La lutte mécanique/culturale

L'utilisation de plantes tolérantes reste le moyen le plus efficace pour lutter contre l'oïdium.

Sous serre ou en véranda, il faut éviter l'excès d'humidité et les fortes variations de températures.

Favoriser la ventilation de vos végétaux : évitez-les fortes densités de semis ou de plantation et respectez un espacement suffisant de vos végétaux.

Placez vos plantes sensibles d'intérieur dehors lorsque le temps est sec et venteux afin de les sécher. /!\ Ne pas les mettre en plein soleil !!

Eliminer les feuilles malades et celles tombées au sol.

Limiter les opérations favorisant l'étiolement de la végétation aux dépens de sa rusticité : excès d'engrais azoté, petits arrosages journaliers par aspersion, tailles rapprochées ou trop tardives.

Eviter l'arrosage par aspersion : favoriser l'arrosage directement au pied des plantes.

x

LA PEPINIERE EST OUVERTE : Expéditions et Drives comme d'habitude.

Livraison à domicile dans toute la France + Union Européenne

Prochain Envoi : Vendredi 27/11/2020
Retrait Pépidrive : Vendredi 27/11/2020 dès 13 h

Vous voulez reporter la date d’envoi ? Envoyez un email en donnant le jour à partir duquel vous shouhaitez recevoir les plantes.
Frais de livraison : Les frais de livraison se calculent automatiquement dans le panier AVANT validation de votre commande
Modalités de livraison : Livraison en France Métropolitaine et UE Retrait gratuit à la Pépinière

 

x

Besoin d'un Conseil ?