Comment planter en Janvier ?
Leaderplant
Retour aux articles précedents
Soigner les plantes

La fertilisation : engrais et amendement

23 déc. 2021

1.Qu'est-ce que la fertilisation ?

La fertilisation ou technique de nutrition des sols et des plantes, peut être décomposée en deux axes : les engrais et les amendements.

Lorsque l'action de fertiliser vise à apporter des nutriments aux plantes pour son bon développement, on parle alors d'engrais. Sinon, lorsque la fertilisation vise à améliorer l'état du sol, on parle alors d'amendements. Ainsi, un sol lourd peut être aéré et retrouver une texture plus adaptée à la culture en place.

L'engrais peut être sous forme liquide ou en granulé. Le but : nourrir la plante et le sol.

En résumé, un fertilisant :

  • Est une substance qui nourrit les plantes et le sol.
  • Peut être d'origine animale, comme le fumier de cheval ou la bouse de vache, ou végétal, comme le compost.
  • Assure une pousse plus belle et plus rapide grâce à l'azote, le phosphore, le potassium, le calcium et le magnésium ainsi que d'autres oligo-éléments.
  • Permet que les nutriments utiles se retrouvent dans le sol.

/!\ Utilisés en trop grande quantité, ils peuvent polluer les sols et les nappes phréatiques. De plus, les plantes peuvent être fragilisées ou dépérir. Il est donc nécessaire de bien respecter les conditions d'utilisation.

2.Quel type de fertilisation et pour quoi ?

On peut apporter plusieurs types de fertilisation : la fertilisation minérale ou organique. La fertilisation minérale est directement assimilable par les plantes tandis que la fertilisation organique doit être transformée par les micro-organismes en minéraux (minéralisation) pour que les nutriments soient assimilables par la plante.

Pour mieux nourrir sa plante et les micro-organismes du sol, on peut connaître le rapport C/N de chaque apport que l'on fait. Ce rapport est un indicateur de la capacité d'une matière fertilisante organique à se décomposer. Lorsqu'un apport organique est effectué, il est dégradé par les micro-organismes car ils se nourrissent de carbone. Or ceux-ci ont besoin d'azote pour leur développement.

Tableau des rapports C/NTableau des rapports C/N

Lorsque le rapport CN est supérieur à 25, cela indique qu'il y aura trop de carbone par rapport à l'azote. Les micro-organismes vont donc aller puiser dans l'azote contenu dans les réserves du sol. Cela va provoquer le phénomène de faim d'azote. Ce phénomène arrive lorsqu'on apporte au sol une quantité importante de matière organique pauvre en azote. Cependant, comme les micro-organismes ont besoin d'azote pour se développer, si l'apport n'en contient pas assez, les micro-organismes vont utiliser l'azote du sol pour se développer.

Si le rapport C/N est inférieur à 25, les micro-organismes vont libérer l'azote en excès. Cet excès va être à disposition pour les plantes.

Les différents engrais organiques que l'on peut apporter sont les suivants :

  • Le compost est issu d'une décomposition de végétaux. Il sera riche en azote.
  • Le fumier est un engrais organique riche en azote et en oligo-éléments. Il y en de plusieurs sortes :
    • Le fumier de bovin frais : il permet d'améliorer les terres légères (terre sableuse ou humifère).
    • Le fumier de cheval ou d'âne frais : il améliore les terres lourdes (terres argileuses) grâce à son pouvoir asséchant. En effet, les terres lourdes ont tendance à se gorger d'eau.
    • Le fumier de mouton ou de chèvre frais : il améliore les terres lourdes et c'est le fumier le plus riche en matière organique.
    • Le fumier de volaille : il améliore les terres lourdes.
    • Les fumiers déjà compostés sont en général bien équilibrés et ne nécessitent pas un compostage préalable comme un fumier frais.
  • La corne torréfiée est un engrais composé d'azote organique. Il a une décomposition très lente.
  • Il est possible d'installer différents engrais verts comme la moutarde ou les épinards. Un engrais vert est une culture intermédiaire riche en azote qui a pour but de fertiliser la culture suivante.

En plus d'apporter des engrais organiques, vous pouvez intégrer dans votre potager :

  • Une rotation des cultures. Il faut éviter de mettre les végétaux ayant les mêmes besoins au même endroit plusieurs fois de suite.
  • De couvrir le sol. Cela permet d'apporter de la matière organique (paille) pour les micro-organismes vivants dans le sol.
  • Un engrais liquide d'appoint. Ce genre d'engrais est composé de nutriments directement assimilables par la plante (engrais minéral).

Les trois principaux éléments minéraux dont la plante a besoin en plus grandes quantités sont les suivants :

  • L'azote : c'est l'un des éléments les plus importants pour la constitution du feuillage et des tiges.
  • Le phosphore : c'est un fortifiant qui apporte vigueur, résistance et favorise le développement des racines.
  • Le potassium : il permet de favoriser la floraison, d'améliorer la saveur des fruits et des légumes et de fortifier la plante.

3.Quand fertiliser ?

Le moment idéal pour apporter un engrais organique est en automne. Cela laisse le temps aux micro-organismes de le décomposer pour que les nutriments soient accessibles à la plante au printemps.

Une fertilisation pendant le printemps peut aussi être faite mais il est préférable d'apporter des engrais minéraux. Notamment de l'azote afin de donner un "coup de fouet" aux plantes et de booster leur développement végétatif.

4.Quels sont les symptômes d'une carence en fertilisation ?

Les végétaux qui ne disposent pas de tous les éléments nutritifs nécessaires à leur bon développement peuvent présenter des carences. Ces carences peuvent se manifester lorsque :

  • Il y a absence ou diminution des quantités de nutriments dans le sol. Cela peut être dû à des pratiques agricoles ou à des conditions climatiques favorables pour le lessivage (excès d'eau).
  • Il peut y avoir des blocages dans l'assimilation des nutriments présents. Un pH acide ou alcalin et/ou en présence d'excès d'un nutriment.

Disponibilité des éléments par rapport au pHDisponibilité des éléments nutritifs dans le sol par rapport au pH

Interaction de l'absorption des nutriments Interaction de l'absorption des éléments nutritfs 

Certaines carences auront des symptômes plus ou moins identiques. Le moyen d'arriver à les différencier est de regarder les feuilles qui sont touchées, si elles sont jeunes ou vieilles. Par exemple, une carence en magnésium provoquera une décoloration des feuilles entre ses nervures (chlorose internervaire) tout comme une carence en fer. La seule différence est que les symptômes d'une carence en magnésium apparaîtront d'abord sur des vieilles feuilles tandis que les symptômes d'une carence en fer apparaîtront sur les jeunes feuilles.

Carence des plantes Carence des plantes

Les principales carences de la plante sont les suivantes :

  • Les carences en azote :
    • Etant le principal constituant de la chlorophylle, une carence va provoquer une décoloration des feuilles ainsi qu'une diminution de la croissance.
    • Elle peut apparaître lors d'un excès d'arrosage.
    • Pour la pallier, il est possible de cultiver des engrais verts ou d'apporter un engrais minéral ou organique riche en azote.
  • Les carences en phosphore :
    • Participant au renforcement de la plante, une carence va provoquer un port mou ainsi qu'une décoloration à la pointe de la feuille.
    • Le froid, l'humidité et un pH trop acides ou trop alcalins sont des facteurs qui bloquent l'assimilation du phosphore.
    • Pour améliorer l'état de la plante, il est possible d'apporter des engrais organiques ou minéraux riches en phosphores ou des mycorhizes qui vont naturellement transformer le phosphore en forme assimilable par la plante.
  • Les carences en potassium :
    • Le bord des feuilles va varier du jaune au brun et le limbe se couvre de taches brunes. Les feuilles anciennes vont se crisper. C'est semblable à une plante qui aurait subit un coup de chaud.
    • Pour corriger cette carence, un apport d'engrais minéral ou organique riche en potassium est suffisant.

Il est possible de corriger ces carences en apportant des engrais spécifiques ou en revoyant les différentes pratiques culturales.

5.Quelles sont les plantes les plus gourmandes au jardin ?

Toutes les plantes sont sensibles aux carences. Cependant, certaines plantes peuvent être plus affectées par ces carences. On peut par exemple citer :

  • Les plantes sensibles aux carences azotées : légumes feuilles, tournesols, céréales, plantes vertes, vignes, fruitiers...
  • Les plantes sensibles aux carences potassiques : betteraves, légumineuses, pommes de terre, tomates, fruitiers...
  • Les plantes sensibles aux carences phosphoriques : légumes fruits, fraisiers, légumineuses, betteraves, pommes de terre, fruitiers, plantes à fleurs...

Pour ne pas se tromper dans l'engrais à utiliser et sur les dosages, il existe des cônes d'engrais qu'il est possible de mettre soit avant la plantation, soit après son installation. Ces cônes d'engrais permettent de booster la reprise de la végétation lors d'une plantation ou à la fin de l'hiver. De plus, cet engrais riche en azote va favoriser la pousse du feuillage et la potasse va favoriser la rigidité des tiges des plantes.

Etant un engais prêt à l'emploi, cet engrais va vous éviter de sur ou sous doser l'engrais pour votre plante. Ainsi, il n'y aura pas de risque de lessivage du surplus d'engrais et vos plantes ne souffriront pas de carence oud d'excès d'un élément. De plus, la libération lente de l'engrais se fait au fur et à mesure des besoins de votre plante.

Pour l'utiliser lors de la plantation, c'est simple :

  • Travaillez votre sol sur la surface et la profondeur souhaitée pour planter votre plant.
  • Apportez du compost ainsi qu'un, ou plusieurs, cône(s) d'engrais au fond du trou de plantation. Les doses nécessaires sont indiquées via ce lien : https://www.leaderplant.com/acheter-cones-d-engrais-retard-2167.html
  • Recouvrez ensuite le compost et le cône d'un peu de terre.
  • Placez votre plante et rajoutez le volume de terre nécessaire pour reboucher le trou.
  • Tassez légèrement pour maintenir la plante en place puis arrosez.

Si vous voulez apporter le cône d'engrais sur une plante déjà installée, il suffit de le déposer à quelques centimètres à la base de la plante à l'aide d'un plantoir, par exemple.

Je sauvegarde mon Panier

Pour retrouver ma liste de plantes lors de ma prochaine visite sur le site Leaderplant.com, c'est facile, j'enregistre mon panier :

J'ENREGISTRE MON PANIER
x

Livraison à domicile dans toute la France + Union Européenne

Prochain Envoi : Mercredi 26/01/2022
Retrait Pépidrive : Mercredi 26/01/2022 dès [nexthourpepidrive] (Au moment de valider, vous pourrez choisir une date ultérieure)

Vous voulez reporter la date d’envoi ? Envoyez un email en donnant le jour à partir duquel vous souhaitez recevoir les plantes.
Frais de livraison : Les frais de livraison se calculent automatiquement dans le panier AVANT validation de votre commande
Modalités de livraison : Livraison en France Métropolitaine et UE Retrait gratuit à la Pépinière

 

x

EST-CE LA BONNE SAISON POUR PLANTER ? En hiver, on peut planter les plantes rustiques, si le sol n'est pas gelé en profondeur. On arrose une fois à la plantation (même si le sol est humide) : cet arrosage est indispensable pour faire le lien entre les racines de la plante et le sol du jardin. Ensuite, il n'est plus nécessaire d'arroser jusqu'à la reprise de végétation au printemps. Les arrosages seront alors à ajuster selon la météo.  Il est conseillé de mettre un paillage (écorce, paille, feuilles mortes, ...) au pied de vos plantes.

Attention : On ne plante pas si le sol est durci par le gel. Les plantes rustiques peuvent être conservées en extérieur, debout, à la lumière, à l'abri du vent et le long d'un mur exposé au Sud. Il est conseillé de protéger les pots avec un voile d'hivernage. Pour les plantes en motte, les mettre en jauge dans du sable ou du terreau. Si les températures restent en dessous de -2°C en journée, mettre un voile d’hivernage.

x

Besoin d'un Conseil ?